les éditions la compagnie

adn 68

05 MAI 2018 À 19H30

projet collectif : théâtre, musique, arts graphiques

Oubliez tout ce que vous avez appris, commencez à rêver ! (Sur les traces des utopies de Mai 68)

Entrée libre !

Interprété par : Cécile Fraisse-Bareille, Dianne Regneault, Delagare & Cie, François Miehe, Séphora Haymann, Adeline Nunez, Cie 3 mètres 33, Rafaëlle Jolivet, Anne-Sarah Faget, Marianne Pichon...

Une des principales phrases de 68 chez les étudiants était : « Je pense qu’il faut être différent de ce que nos parents étaient ». Comment les ondes de « sous les pavés la plage » résonnent encore en chacun de nous ?

Mai 2018 marque le cinquantième anniversaire de cette fracture, qui fit basculer la France ancienne vers une ère nouvelle. Mai 68 remue, divise, bouleverse, fait rêver, exaspère… L’idée est de faire se dialoguer ceux qui ont vécu une révolte patente et ceux qui en portent les traces.

 

À travers une mosaïque de propositions artistiques, sous forme de performance, théâtre, poésie, chanson, affiches, il s’agit, de rassembler spectateurs, artistes et « témoins réacteurs » pour ouvrir le débat ensemble, à nouveau, et construire de nouvelles utopies à venir.

 

Participation libre au chapeau

 

AU PROGRAMME

Hippique de Diane Regneault
Une conférencière, interprétée par Diane Regneault, sexy et élégante, s’adresse aux actionnaires (au public) de son entreprise sur le projet « 69 ». Le projet « 69 » est une volonté de se réapproprier la société comme on la désire, une volonté de liberté, d’émancipation… visant à redonner aux vieux une sexualité décomplexée.

 

Grapus et François Miehe
Fondateur de Grapus, François Miehe est aussi un des témoins réacteur de mai 68.
Performance autour de l’interview sur Mai 68 de François Miehe par Marianne Pichon.
+ Débat avec les témoins réacteurs (médiation : Rafaëlle Jolivet)

 

Musique ! avec Delagare & Cie
Autour de reprise à la mode fracas des chansons de 68
Avec : Mustapha Aouar (chant), Eric Recordier (contrebasse), Aurélien Rozo (guitare), François Saint-Remy (batterie)

 

Les vagabonds efficaces par Adeline Nuñez / Cie La scène buissonnière
Lecture d’un extrait de « Les vagabonds efficaces » de Fernand Deligny (1947), manifeste de libération par l’art du peuple et des enfants maltraités.

 

La Communauté par la Cie Nagananda
Extrait de « La Communauté » de Rafaëlle Jolivet avec Sephora Haymann et Diane Regneault
La nuit dans le dortoir, quand les yeux et les oreilles des adultes sont bien loin, les jeunes langues se délient, l’imagination se déploie, les enfants prennent le pouvoir. Lola et Margaux font et refont leur grande histoire, du haut de leurs 10 ans.
+ De la Communauté à la Commune de Censier, médiation de l’autrice Rafaëlle Jolivet et ouverture à la commune de Censier (groupe d’étudiants présents à la soirée)

 

Autour du pavé par la Cie 3 mètres 33
Lecture-performance autour de l’interview sur Mai 68 de Valia Boulay, une des témoins réacteurs.

 

Et j’ai pensé à la révolte ? par Anne-Sarah Faget et le collectif CAMPE
Extrait. Avec : Anne-Sarah Faget, Morgan Pihet et Anna Ten
Mise en espace de trois témoignages de femmes qui interrogent l’influence du sexisme dans leurs positionnements quotidiens. Trois vécus qui ouvrent le débat sur la place des femmes aujourd’hui, l’occasion de questionner les luttes féministes du passé et du présent.

 

Performance autour de l’interview d’Alain Bellet par Anne-Sarah Faget
Du témoignage d’Alain Bellet émergent quelques mots clés : des figures publiques, des mouvements politiques, des lieux et des événements majeurs. Ces mots se sont nourris au fil de ces 50 dernières années par d’autres storytellings. Qu’est-ce que l’on évoque aujourd’hui lorsque l’on parle du personnage public Cohn Bendit ou du théâtre de l’Odéon ?

 

On finira par boire un coup et débattre ! Encore !